Une toiture bien ventilée

8 décembre 2020
mis à jour le 15 novembre 2021

    Afin d’assurer une longue vie à votre toiture, il est important de faire attention à sa ventilation. Découvrez comment avoir une aération performante sur votre toiture afin d’éviter la moisissure, la condensation et réduire l’humidité de votre maison. 

    Créer un vide sous toit 

    Le premier point auquel il faut faire attention, est de créer un vide sous toit.  C’est-à-dire de la laisser respirer entre les différents éléments qui la compose : écran, liteaux et isolants. Ce vide d’air permettra de préserver les couches de votre toiture en réduisant la condensation de l’eau. Mais aussi, en leur permettant de sécher correctement après une averse et en rafraichissant votre toit l’été. Ce vide d’air est à créer entre le dessous des linteaux et l’écran sous-toiture en prenant garde à bien laisser un vide de 2mm d’épaisseur minimum. Le vide sous-toit doit également être complété par un système de ventilation pour garantir une bonne aération. 

    Disposer un closoir de faîtage 

    Le closoir est à installer sur la ligne de faitage et les arêtiers de votre toiture. Ce matériau, sous forme de rouleau, vous permettra de préserver votre toiture contre l’humidité, les petits animaux ainsi que le pollens. Accrocher le avec des agrafes ou des clous, tous les 30 cm environ sur la lisse de rehausse.  

    Une chatière sur le toit 

    Elément important également pour assurer la ventilation de votre toiture.  La chatière permettra à votre toit de respirer naturellement. Fabriqué en zinc ou en tuile, ce petit élément est à installer à plusieurs endroits de votre toiture. Il faut bien faire attention au sens de la couverture. Pour une toiture en ardoise, nous vous conseillons de placer une chatière par 10m² et pour la tuile tous les 20m².  

     

    Comme vous avez pu le découvrir, il existe plusieurs solutions pour bien ventiler sa toiture, à vous de choisir la plus adaptée pour vous.

    Salon de la rénovation